Depuis la Porte Saint-Vincent, principale entrée de la cité intra muros jusqu’à la Porte Saint-Thomas, les remparts mesurent 1754 mètres. Les remparts de Saint-Malo sont classés Monument Historiques depuis 1921.

Mais connaissez-vous vraiment les portes et poternes de la ville de Saint-Malo ?

Porte Saint-Vincent

En bref…

La porte Saint-Vincent, fut construite entre 1708 et 1710 et fait partie du premier accroissement de la cité dit du Fief. Deux écussons ornent sa façade l’un à gauche représente les armories de la ville de Saint-Malo et à droite celles du duché de Bretagne.

Grand' Porte

En bref…

Donnant sur la mer intérieur, la Grand’ Porte construite en 1582 est composé de deux tours reliées par une courtine. Parfois appelé tour Notre-Dame, la Grand’ Porte fut l’entrée principale en ville jusqu’en 1708. C’est la plus ancienne porte.

Porte Saint-Louis

En bref…

Cette porte fut percée dans la courtine, en 1721 et ouverte en 1874 pour faciliter le commerce, principalement avec l’Angleterre. Elle fut nommé ainsi en l’honneur de Louis XIV.

Porte de Dinan

En bref…

Succédant à la poterne Brevet faisant partie de la première enceinte, la porte de Dinan fut ouverte en 1714. L’usage de la dynamite a été utilisé tellement le granit était dur.

Poterne d'Estrées

En bref…

La poterne d’Estrées fut percée en 1933 pour faciliter l’accès à la plage du môle.

Porte Saint-Pierre

En bref…

Cette porte fut percée en 1871 pour faciliter l’accès à l’intérieur de la cité.

Porte Jean de Chatillon

En bref…

La poterne Jean de Chatillon, ouverte en 1757, condamnée en 1871, lors de l’ouverture de la porte Saint-Pierre, elle fut rouverte en 1958. Elle s’appela poterne de Bon-Secours, jusqu’en 1971 et poterne de la Surveillance, pendant la Révolution.

Porte des Bés

En bref…

La porte des Bés donne sur la plage de Bon-Secours, et fut ouverte en 1884 pour faciliter l’accès au Petit Bé au pied duquel arrivaient les vedettes à vapeur en provenance de Dinard.

Porte des champs vauverts

En bref…

Cette porte a été ouverte en 1879. Elle permet d’accéder directement au Grand Bé et au Petit Bé.

Poterne aux Normands

En bref…

La poterne aux Normands, son nom vient probablement des rochers se trouvant en face dits Les Pierres aux Normands. Elle fut reconstruite après les bombardements et l’incendie de 1944.

Porte Saint-Thomas

En bref…

Défendant l’entrée de la ville par la Grande grève, la porte Saint-Thomas avait été ouverte dans le rempart en 1703 aboutissant à la tour Quic-en-Groigne. Elle fut appelée porte de la Montagne sous la Révolution.